Schlouk Map  ›  Blog  ›  Est-ce que la bière fait grossir ?

Est-ce que la bière fait grossir ?

Publié le 02/12/2022 · Temps de lecture : 5 minutes environ

Apparue depuis l’antiquité, la bière fait partie actuellement des boissons légères et rafraîchissantes les plus consommées dans le monde entier. Mais généralement, elle permet de favoriser la prise de poids, notamment chez les plus adeptes aux petites pintes. La boisson est réputée comme étant très calorique.

Vous avez certainement remarqué que les buveurs de bière affichent parfois de gros ventres, appelés les « bidons de bière » ou encore « panses ». L’idée reste encore très divergente là-dessus. Consommer ce breuvage avec modération peut être bon pour la santé. Ce qui nous sème un doute, c’est que la bière fait grossir.

À ce propos, nous allons découvrir dans cet article si cette boisson très plébiscitée des étudiants, de jeunes citadins dans les bars constitue l’une des causes de cet état corporel et ses effets biologiques sur l’organisme.

Que contient cette boisson hypercalorique ?

En fait, la bière est un type de boisson alcoolisée produite à base d’orge, de houblon ainsi que d’autres céréales (blé, avoine, seigle, malt…). À cela s’ajoutent 90 % d’eau, une teneur en alcool de 5 %, des protéines et des minéraux. D’autres composants additionnels peuvent également s’intégrer pour varier la catégorie de la bière.

La présence de ces nombreux éléments conditionne le taux calorifique de ce breuvage, qui est apparemment faible. Entre autres, les glucides contenus dans la bière sous forme de sucres constituent le principal responsable de son apport nutritionnel.

Dans cette option, une bouteille de 25 cl est capable de fournir jusqu’à 120 kcals avec 13 grammes de sucre, soit à peu près l’équivalent d’un verre standard de soda. Ce nombre de calories est également dû à l’existence de l’alcool. Pour rappel, 1 gramme de ce dernier procure 7 calories. Une pinte de 500 ml offre alors un apport calorique jusqu’à 140 kcal.

Malgré tout, cette boisson reste moins calorique qu’un verre de vin rouge ou de cocktail alcoolisé. La quantité de calories dépend pour autant du type de la bière.

Comment la bière fait-elle grossir ?

Si la bière fait grossir, c’est parce que ce breuvage contient de l’alcool. La situation peut être encore plus grave si la boisson est sucrée. Toutefois, il n’y a pas de matières grasses. De ce fait, l’alcool représente le seul responsable de son apport calorique.

Le gonflement du ventre

Cette boisson contient des dextrines, qui conditionnent son corps et son goût. Sa consommation favorise un stockage de ces sucres difficiles à chasser au niveau de la ceinture abdominale. C’est ce qui explique l’apparition du gros ventre.

La bière renferme également de la levure qui fournit sa teneur en gaz carbonique. Ce composant est capable de faire gonfler le ventre et d’étirer l’estomac. Il stimule la libération de gaz durant la digestion, générant ainsi des sensations de ballonnement.

La bière renferme également de la levure qui produisent du gaz carbonique

Aussi, la présence de l’alcool empêche la sensation de satiété. En fait, le métabolisme de base privilégie sa combustion face à celle des macronutriments, tels que les graisses. La consommation excessive de bière permet de grossir davantage, notamment si vous ne pratiquez aucune activité physique, car les lipides risquent largement de s’accumuler.

L’accumulation de masse graisseuse

En buvant de la bière, votre organisme priorise la digestion de l’alcool par le foie. Les réactions chimiques complexes qui s’y produisent stimulent la synthèse d’acides gras, ce qui favorise l’accumulation des masses graisseuses au niveau du ventre.

Cependant, ce phénomène peut être écarté en consommant de manière modérée cette boisson tant appréciée des étudiants et des jeunes citadins.

Un booster d’appétit

La bière stimule la sensation de faim et ouvre l’appétit, car l’alcool excite l’hypothalamus. C’est la raison pour laquelle les grands buveurs de cette boisson apprécient les aliments riches en gras, assez sucrés ou salés comme accompagnement. L’absorption régulière de calories entraîne ainsi une prise de masse.

Il convient donc d’être plus attentif sur la quantité d’alcool à consommer. Limiter le rafraîchissement à un verre par jour, soit 125 ml, n’est pas souvent facile.

La contribution des habitudes alimentaires

Jugée peu calorique et consommée avec modération, la bière ne fait pas grossir. La faute revient aux habitudes alimentaires. En fait, les consommateurs d’alcool ont parfois tendance à accompagner leur apéritif avec des aliments riches en gras comme les chips, les frites, les petits fours, les fromages, la charcuterie, les pizzas, etc. Des kilos excessifs en vue !

Certaines études ont également démontré que les buveurs de bière ont un profil sédentaire, qui favorise la prise de poids. L’alcool augmente l’appétit, malgré ses faibles apports nutritionnels.

Il est de rigueur de changer les habitudes alimentaires. Mieux vaut solliciter l’aide d’un professionnel dans le domaine pour prescrire un régime alimentaire adapté et sur mesure. Il a la capacité et le savoir-faire requis pour vous indiquer les aliments sains et équilibrés qui vous conviennent.

Les effets bénéfiques de la bière

Malgré les mauvais jugements qui affectent la consommation de cette boisson alcoolisée sur l’état du corps, elle apporte tout de même quelques effets bénéfiques. Sachez dans un premier temps que ce breuvage renferme des sels minéraux et des vitamines.

Entre autres, la levure, le houblon et l’orge contiennent une forte teneur en vitamines B qui conviennent parfaitement pour renforcer les tissus capillaires et la structure des ongles. Cet élément nutritif favorise aussi la circulation du sang et prévient les maladies cardiovasculaires.

L’orge génère des fibres solubles qui facilitent la digestion et le transit, régulent le taux de glycémie et de cholestérol. En plus, ces composants possèdent de nombreuses vertus bénéfiques si l’on ne cite que leurs propriétés relaxantes, détendantes et antistress.

À noter toutefois que la consommation excessive de boissons alcoolisées diminue largement le taux de testostérone, l’hormone sexuelle masculine et par la même occasion augmente le ventre.

Optez pour la bière sans alcool

Les jeunes actuels aiment se retrouver autour de quelques pintes de bière lors d’une soirée. Afin de pouvoir bien jauger votre poids et votre santé, la formule sans alcool se révèle une excellente alternative. Elle montre une légère différence en matière de valeurs nutritionnelles. Les glucides restent omniprésents.

Certains brasseurs amateurs rajoutent du sucre ou du sirop de glucose dans la boisson. Mais cette idée ne convient pas aux personnes diabétiques ou qui souffrent d’un problème au cœur. Il est nécessaire à cet effet de vérifier le nombre de calories à consommer.

 

Partager cet article

Télécharge Schlouk Map, l'appli des bars et des happy hours !

App StoreGoogle Play
Appli gratuite  ·  4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐